II- Résumé des travaux de groupes


Au cours des travaux de groupes, deux points ont été traités de manière très exhaustive :
  1. Modalités et mécanismes de conversion du mode agriculture conventionnelle au mode agriculture biologique.
  2. Promotion et vulgarisation du mode de production biologique sur le plan technique réglementaire et normatif.
M. Mustapha MALKI  et M. Mohamed SADJI

Les conclusions de l'atelier, ont fait ressortir :

A- l'importance de l'agriculture biologique en matière de :

  1. Préservation des ressources naturelles et de la santé humaine par le respect des différents écosystèmes;
  2. La valorisation des ressources phytogénétiques et des produits de terroir;
  3. Développement économique, par l'intégration des industries, la valorisation des sous produits, et la promotion des exportations hors hydrocarbures, au moment où l'Algérie vient de signer un accord d'association avec l'Union Européenne et en perspective de son adhésion à l'OMC.

B- La nécessité de mettre en place très rapidement un réseau national pluridisciplinaire :

Autour de ce réseau viendront s'intégrer toutes les compétences (profession agricole, Instituts Techniques et de formation), pour la prise en charge de ce programme de développement qui devrait trouver son encrage dans le Plan National de Développement Agricole avec une implication forte et effective de l'état en matière de soutien, de la promulgation de textes réglementaires et de la promotion de ce mode d'agriculture.

Ce réseau permettra :

  • d'approfondir et de consolider la démarche méthodologique pour susciter l'intérêt et promouvoir d'avantage l'agriculture biologique;
  • d'engager la mise en œuvre du plan opérationnel proposé;
  • de constituer une banque de données concernant le marché international du produit BIO sur les plans économique, normatif et organisationnel;
  • d'élaborer et mettre en œuvre un dispositif d'investigation, de communication et d'information à l'effet de la promotion du mode "agriculture biologique" et d'en évaluer les potentialités à l'échelle nationale.

C- Promotion et vulgarisation du mode Agriculture Biologique :

Pour cela il y a lieu :

- d'encourager la mise en place d'associations professionnelles d'agriculteurs pratiquant l'agriculture biologique
- de procéder à l'agrément des organismes de certification et de laboratoires de contrôle
- d'accréditer les organismes certificateurs
- d'élaborer un programme sectoriel de Recherche & Développement spécifique à l'agriculture biologique
- de conduire une réflexion sur la commercialisation des produits issus de l'agriculture biologique
- de mettre en œuvre un programme d'actions d'information et d'un programme de formation/information sur les normes et la certification.

Aussi il a été recommandé :

- de développer les échanges entre agriculteurs pratiquant l'agriculture biologique
- de mettre en œuvre un programme de formation diplômante
- de créer une chaire d'agriculture biologique au niveau de l'université Algérienne
- de mettre en place un réseau de fermes de référence pratiquant l'agriculture biologique
- de vulgariser les techniques de production, de stockage et de transformation des produits biologiques
- de vulgariser les modes et dispositifs de commercialisation de ces produits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01, Rue Hassan badi
BP 16 El-Harrach . Alger

Tél :
213 (021) 52.44.31 / 32
Fax : 213 (021) 52.35.29
Télex : 64 130
Email :
itgc@entreprises-dz.com